jeudi, 22 août 2013 10:03

Qu’est ce que c’est l’Electronique de Puissance ?

Écrit par 

Qu’est ce que c’est l’Electronique de Puissance ?

Entre l'électrotechnique et l'électronique s'est développée, au cours de la
deuxième moitié du 20e siècle, une nouvelle technique, l'electronique de puissance, parfois appelée à ses débuts l'électronique des courants forts.

La mise au point de semiconducteurs, diodes, thyristors et transistors au silicium, permettant le contrôle de courants et de tensions importants a donné un essor considérable à cette nouvelle technique, au point d'en faire aujour- d'hui une des disciplines de base du génie électrique.

Qu’est ce que c’est l’Electronique de Puissance ?
Avant d'aborder l'étude de l'electronique de puissance, il importe d'en
dégager la principale caractéristique, de montrer les particularités qui en résul-
tent et de situer le domaine de ses applications.

 L'electronique de puissance permet la conversion statique de l'énergie électrique
entre une source et un récepteur qui n'ont pas des caractéristiques adaptées. Par
exemple, lorsqu'on désire alimenter les moteurs synchrones triphasés de trac-
tion d'un métro à partir du rail alimenté en continu, on doit convertir la tension
continue du rail en un système triphasé de tensions alternatives d'amplitude et
de fréquence variables. Cette modification est assurée par un convertisseur sta-
tique.
Comme les puissances en jeu peuvent être importantes, la notion de rende-
ment est essentielle car plus les pertes sont grandes plus elles sont difficiles à
évacuer et plus elles sont onéreuses. Pour limiter les pertes il faut travailler en
commutation : le composant de base est le semi-conducteur travaillant en commuta-
tion.
Statiquement, le semi-conducteur de puissance joue un rôle analogue à
celui d'un interrupteur mécanique :
• fermé ou passant, il laisse passer le courant en provoquant le moins de chutes
de tension possibles ;
• ouvert ou bloqué, il ne laisse passer qu'un courant de fuite négligeable mal-
gré la tension appliquée à ses bornes.
On présente d'ailleurs souvent le principe des convertisseurs statiques avec
des schémas à interrupteurs mécaniques.
Dans un convertisseur statique, pour obtenir les grandeurs de sorties sou-
haitées, on agit à l'aide des interrupteurs à semi-conducteurs sur les connexions
entre la source d'énergie électrique et le récepteur, on provoque ainsi un
hachage des grandeurs à leurs accès, grandeurs nécessitant d'ordinaire un fil-
trage.

electronoque puissance

 

Recevez gratuitement par e-mail : les nouveautés de branche-technologie

 

 

Lu 4201 fois Dernière modification le mardi, 24 février 2015 12:32
Mounir A bdallah

 

Je suis un technicien en informatique ,GSM et électronique , en plus création de site web depuis long temps,je souhaite juste partager mes connaissances via ce site.

 

N’hésitez pas à faire des commentaires constructifs, ou me faire parvenir vos question concernant un ou plusieurs sujets.

 branche-technologie

Google

Site internet : www.branche-technologie.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir